Hygiène alimentaire

03/08/16
Commis de cuisine

L’hygiène est une préoccupation majeure pour nos entreprises. Chaque salarié, pour chaque poste de travail est concerné par cette thématique, il en va de l’image de l’entreprise et de la santé des consommateurs.

 

Afin d’aider les professionnels dans la mise en œuvre de la réglementation en matière d’hygiène, l’UMIH a travaillé au sein de la CGAD à l’élaboration d’un guide de bonnes pratiques d’hygiène en restauration. Ce guide, validé par les administrations, recense toutes les bonnes pratiques à respecter dans une cuisine professionnelle.

 

L’UMIH, qui a toujours soutenu la professionnalisation, a accueilli avec enthousiasme l’obligation faite aux restaurateurs d’avoir au moins une personne formée à l’hygiène alimentaire dans leur effectif. Entrée en vigueur au 1er janvier 2012, cette formation doit permettre de :

  • Identifier les grands principes de la réglementation en relation avec la restauration commerciale : responsabilité des opérateurs, obligations de résultats, contenus dans le Plan de Maîtrise Sanitaire, nécessité des auto-contrôles et de leur organisation ;
  • Analyser les risques (physiques, chimiques et biologiques) liés à une insuffisance d’hygiène en restauration commerciale ;
  • Mettre en œuvre les principes de l’hygiène en restauration commerciale : utiliser le Guide des Bonnes Pratiques d’Hygiène, organiser la production et le stockage des aliments, mettre en place les mesures de prévention nécessaires.

 

Objectifs

L’UMIH suit de près les travaux du Ministère de l’Agriculture, qui ont pour objectif de rendre public les résultats des contrôles d’hygiène dans nos établissements. Si l’UMIH a toujours milité pour plus de transparence dans un souci d’amélioration de l’information donnée au consommateur, nous sommes très inquiets des conséquences dramatiques que pourrait avoir une telle mesure si elle était mise en place dans la précipitation.