Surtaxes hôtellerie : Les professionnels demandent le retrait des mesures

03/07/14

Le projet de loi de finances rectificatives sera débattu la semaine prochaine en séance publique au Sénat.

 

Une grande partie de la classe politique se rend compte de l’absurdité et de l’incohérence des deux surtaxes votées en catimini par les députés. Mais, pour les professionnels, il ne s’agit pas d’attendre les conclusions de la mission sur la fiscalité des hébergements touristiques, ou de proposer un quelconque aménagement. Non. Pour les professionnels, une seule action est attendue : le retrait de ces deux mesures, qui si elles sont maintenues, fragiliseront nos entreprises, affaibliront directement le pouvoir d’achat de nos clients comme la compétitivité et l’attractivité de la destination France.

 

C’est pourquoi, l’UMIH a invité l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur du tourisme* à une réunion mercredi prochain, 9 juillet à 14H30 à l’UMIH (22 rue d’Anjou – Paris 8ème) afin de décider ensemble de la suite des actions à mener. Une conférence de presse aura lieu à l’issue (invitation à venir).

 

(*)

  • FNHPA (Fédération nationale de l’Hôtellerie de Plein Air)
  • Gîtes de France
  • Logis
  • Best Western
  • SEH
  • Relais & Châteaux
  • Alliance 46.2
  • SNRT (Syndicat national des Résidences de Tourisme)
  • SNAV (Syndicat national des Agents de Voyage)
  • SNELAC (Syndicat national des espaces des loisirs, d’attractions et culturels)
  • UNIMEV (Union française des métiers de l’événement)
  • ANAT (Association nationale des acteurs du Tourisme)
  • Medef
  • CGPME
  • Etc.