Rapport du Conseil de Promotion du Tourisme : une prise de conscience collective attendue par les professionnels

12/06/15

L’UMIH, le GNC et la CPIH saluent le rapport du Conseil de Promotion du Tourisme présenté le 11 juin par Laurent FABIUS, ministre des Affaires étrangères et du Développement international qui dresse un état des lieux réaliste de la politique touristique française et propose 40 mesures concrètes pour relever le défi et faire de la France la première destination touristique mondiale incontestée, dont 20 prioritaires qui seront mises en œuvre rapidement.

 

Dans la continuité des travaux des Assises du Tourisme, ce rapport envisage pour la première fois une politique globale pour le tourisme qui s’appuie sur la richesse, la diversité des territoires et de l’offre touristique.

 

Nos organisations saluent l’engagement de Laurent FABIUS et sa détermination en faveur d’un secteur majeur de l’économie française, trop longtemps inconsidéré.

 

Rapporteur du groupe de travail sur l’hôtellerie, l’investissement, le tourisme d’affaires et de shopping, Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH, se félicite tout particulièrement des mesures en faveur des établissements situés en zone rurale, garants du lien social, notamment la création d’un fonds d’investissement pour le tourisme.

 

Parmi les 20 mesures présentées, de nombreuses propositions portées par l’UMIH et ses syndicats associés ont été retenues, notamment la mise en place d’un contrat de mandat pour définir les relations entre les hôtels et les OTA. Cette proposition a d’ailleurs été adoptée par les députés (après le vote des sénateurs), mercredi 10 juin lors de l’examen du projet de loi Croissance et Activité par la Commission spécial, et constitue en ce sens une révolution pour le secteur hôtelier français. (cf. CP du 11/06/15). Au-delà du numérique, d’autres mesures concernant la formation, l’investissement et l’accueil constitueront autant de leviers pour dynamiser l’activité et stimuler la destination France.

 

Pour Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH : « Avec ce rapport émanant d’une dynamique collective, une nouvelle stratégie est fixée : nous pensons global pour agir local. Le lien est enfin fait entre la politique du tourisme et l’attractivité de nos territoires qui reprennent toute leur place. En effet, les travaux du Conseil prennent en compte le besoin vital de soutenir les établissements familiaux dans les zones rurales qui chaque année disparaissent, et avec eux des dizaines de milliers d’emplois. »


Téléchargez le rapport

Téléchargez le Discours de Laurent FABIUS