Observatoire des performances hôtelières UMIH – OlaKala_destination octobre 2017

01/12/17

En octobre, l'hôtellerie française signe un quatrième mois consécutif de progression du RevPar, confirmant par la même l'amélioration de la santé d'un secteur qui entrevoit la sortie du tunnel. A Paris notamment les taux d'occupation renouent avec les sommets d'avant crise. Dans le même temps, certaines métropoles régionales confirment leur dynamisme.

A l'heure où la France est désignée pour accueillir la Coupe du Monde de Rugby en 2023, un mois après l'annonce du choix de Paris comme ville hôte des JO 2024,  et au moment où la capitale française est choisie pour accueillir le siège de l'Autorité Bancaire Européenne (qui devra quitter Londres une fois le Brexit effectif), le secteur hôtelier confirme en ce début d'automne le redressement opéré depuis l'été.

Le RevPar progresse de 4.9 % et une nouvelle fois, l'ensemble des catégories tirent les bénéfices de la reprise de la demande. Les taux d'occupation augmentent de 2.8 points pour les segments super-économique et économique à 3.2 points en milieu de gamme, reflétant le retour d'une demande plus soutenus sur l'ensemble des segments. Ces résultats sont en ligne avec les tendances des derniers mois: +3.2 points toutes catégories confondues au year-to-date à fin octobre.

Télécharger l’Observatoire UMIH OK_destination octobre 2017

 

L’UMIH, 1ère organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration s’allie avec OK_destination, leader des études sur le secteur hôtelier, et mettent en place un Observatoire mensuel des performances hôtelières en France, se basant sur le traitement statistique des parts de marché de plus de 3 500 hôtels.

 

Tous les mois, UMIH et OK_destination publient les résultats de l’activité hôtelière (Taux d’occupation, Prix moyen HT et RevPar HT) par types d’établissements et par zone géographique : France, Grandes Zones (Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest, Ile-de-France) et départements. L’observatoire permettra également de comparer les résultats avec ceux de l’année N-1 et d’anticiper les tendances de réservation à venir.

 

Cet observatoire basé sur des données fiables et représentatives (3 500 hôtels) donnera une information juste et précise de la situation de l’hôtellerie française. Il permettra de comparer département par département, mois par mois, et année par année, l’évolution d’un secteur économique majeur pour l’économie française.