Observatoire des performances hôtelières UMIH – OlaKala_destination janvier 2018

22/03/18

Après une année 2017 rayonnante caractérisée par un taux d’occupation de 67,6% et un RevPAR de +4,9% en year-to-date, l’industrie hôtelière française est bien partie pour continuer sur cette lancée. En janvier 2018, le secteur signe une progression mesurée du RevPAR avec +3,9% en France, toutes catégories confondues. Nul besoin spécifique pour l’hôtellerie française de prendre les fameuses résolutions de début d’année ayant été exemplaire en 2017.

 

Après avoir présenté des chiffres impressionnants en janvier 2017 avec une progression du RevPAR à deux chiffres (+11,3%), difficile de réitérer une performance ce niveau. L’hôtellerie de chaînes et indépendants en France table sur un RevPAR à +3,9% dû à la progression de chaque segment, qu’il s’agisse du taux d’occupation, des prix moyens et du RevPAR.

 

Le segment super-éco affiche la meilleure croissance du RevPAR (+4,9%) grâce à une augmentation du taux d’occupation de +1,3 point et des prix moyens de +2,3% par rapport à 2017. La catégorie passe alors de 53,7% à 55,0% au taux d’occupation et de 41,9 à 42,8 euros aux prix moyens. Son extrême, le haut de gamme réalise un RevPAR de +4,1% expliqué notamment par la hausse de +2,7% des prix moyens. Son taux d’occupation est le plus élevé (60,4%) parmi toutes les catégories.

Télécharger Observatoire UMIH_OK_destination janvier 2018

 

L’UMIH, 1ère organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration s’allie avec OK_destination, leader des études sur le secteur hôtelier, et mettent en place un Observatoire mensuel des performances hôtelières en France, se basant sur le traitement statistique des parts de marché de plus de 3 500 hôtels.

 

Tous les mois, UMIH et OK_destination publient les résultats de l’activité hôtelière (Taux d’occupation, Prix moyen HT et RevPar HT) par types d’établissements et par zone géographique : France, Grandes Zones (Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest, Ile-de-France) et départements. L’observatoire permettra également de comparer les résultats avec ceux de l’année N-1 et d’anticiper les tendances de réservation à venir.

 

Cet observatoire basé sur des données fiables et représentatives (3 500 hôtels) donnera une information juste et précise de la situation de l’hôtellerie française. Il permettra de comparer département par département, mois par mois, et année par année, l’évolution d’un secteur économique majeur pour l’économie française.