Les acteurs du tourisme s’unissent pour parler d’une seule voix

19/04/17

A cinq jours du premier tour de l’élection présidentielle, les professionnels du tourisme (CAF, EDV, FNHPA, GNC, SETO, SNRT, UMIH) annoncent aujourd’hui leur volonté de travailler ensemble et de communiquer ensemble. Ces organisations professionnelles ont décidé d’unir leur force pour :

  • porter le tourisme auprès du futur Gouvernement et de la prochaine majorité ;
  • défendre et promouvoir ensemble l’industrie du tourisme ;

Les organisations professionnelles sont convaincues que le tourisme est le secteur d’avenir de l’économie française. Pour eux, la priorité est de faire du tourisme une affaire d’Etat afin de gagner un point de PIB d’ici 5 ans. L’objectif est d’oxygéner nos entreprises afin de favoriser la création d’emplois. Le gouvernement doit reconnaître sans ambigüité les dimensions économique, sociale et culturelle du tourisme.

Le tourisme en France est un trésor national représentant 160 milliards d’euros de chiffres d’affaires (2 fois celui de l’agriculture) soit 7,4% du PIB, comptant plus de 2 millions d’emplois et affichant une balance des paiements excédentaires de 10 milliards d’euros. Derrière cette réussite française se cache d’importantes fragilités : croissance nettement inférieure à la moyenne mondiale, durée des séjours et dépenses par touristes faibles, contribution économique du secteur insuffisamment portée par les investissements.

Réunis à plusieurs reprises depuis le début de l’année, le Comité des Armateurs Fluviaux (CAF), les Entreprises du Voyage, le Groupement National des Chaînes (GNC), le Syndicat des Entreprises de Tour-Operating (SETO), le Syndicat National des Résidences de Tourisme (SNRT) et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), travaillent ensemble pour mener à bien la réforme de la restructuration des branches professionnelles prévue pour 2019, être les acteurs moteurs de la création de la future branche Tourisme, et bâtir les fondations de la prochaine Confédération du Tourisme.

 

Contact presse

UMIH – Charlotte LE MONIET – 07 87 02 69 66 – charlotte.lemoniet@umih.fr

Les membres fondateurs

CAF (Comité des Armateurs Fluviaux). Filière du tourisme fluvial :

  • 10 000 emplois directs et indirects 
  • 1 milliard de chiffre d'affaires direct et indirect.
  • 800 millions d'investissements réalisés depuis 10 ans.

 

ENTREPRISES DU VOYAGE

Créée en 1945, cette organisation professionnelle est l’interlocutrice des pouvoirs publics pour l’ensemble des métiers qu’elle représente : Voyage en France, Tour-opérateurs, Distributeurs et Assembleurs de voyages, Voyage d’affaires, Organisateurs de voyages de groupes, Organisateurs de séminaires, congrès, incentives, foires et salons. Elle rassemble 1326 entreprises.

Son objectif vise à garantir la stabilité économique et sociale de la branche nationale d’activité Tourisme et Voyages en France et en Europe. A ce titre, elle travaille en liaison étroite avec les grandes fédérations du tourisme institutionnel et est membre permanent d’ECTAA (Groupement européen des agences de voyages). LES ENTREPRISES DU VOYAGE accompagnent le développement des entreprises par ses actions de représentation, d’études et de formation.

 

FNHPA (Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air)

L’hôtellerie de plein air représente en France en 2016

  • 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires
  • 112 millions de nuitées

 

Le SETO (Syndicat des Entreprises Du Tour Operating) a été fondé en 2013 et a amplifié et développé les actions menées par l’Association des Tour-Opérateurs pendant plus de 40 ans tant sur le plan national qu’européen. Le SETO représente

  • Plus de 70 Tour-Opérateurs parmi les plus importants voyagistes français,
  • Près de 7 000 emplois directs,
  • Un volume d’affaires annuel de plus de 5 milliards d’euros,
  • 6,5 millions de clients qui voyagent chaque année avec un voyagiste membre du SETO

 

Le S.N.R.T. (Syndicat National des Résidences de Tourisme et des apparthotels) est la seule organisation professionnelle représentant le secteur des Résidences de Tourisme.

Notre secteur en chiffres: 

  • 2 300 Résidences, soit 191 000 appartements ou 785 000 lits
  • 17 millions de clients par an
  • Emplois directs : 30 000 personnes en ETP (Equivalent Temps Plein)
  • C.A. des séjours en 2016 : 3,5 milliards d'€
  • Retombées économiques locales : 3,5 milliards d'€ (dépenses des touristes + celles des résidences)

UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) est la 1ère organisation professionnelle du secteur de l’hôtellerie-restauration.

Le secteur de l’hôtellerie-restauration en chiffres :

  • 229 000 entreprises dont 90% des entreprises ont moins de 10 salariés
  • 76,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires
  • + 1 million d’actifs dont 300 000 saisonniers
  • 100 000 jeunes formés chaque année
  • 4ème employeur privé de France