L’UMIH, le GNC et le SNRTC rencontrent Mathias FEKL : la nouvelle économie au cœur des discussions

08/01/16

Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH, accompagné de Jacques BARRÉ, Président du GNC et de Michel MORIN, Président du SNRTC, a rencontré mardi 5 janvier Matthias FEKL, secrétaire d’Etat en charge du Commerce extérieur, de la Promotion du Tourisme et des Français de l’étranger. Ils ont ensemble échangé sur la situation économique du secteur et sur les dossiers prioritaires de la profession.

 

L’encadrement de l'économie collaborative, en vue d’une meilleure régulation de la concurrence, a été le premier point abordé. Roland HEGUY, Jacques BARRÉ et Michel MORIN ont réaffirmé leur demande de nouvelles dispositions législatives pour rendre les conditions d'utilisation et de rémunération des plateformes plus lisibles. Mathias FEKL a indiqué que les principales propositions de l’UMIH doivent trouver leur place dans le prochain projet de loi de Myriam EL KHOMRI et d'Emmanuel MACRON sur le travail et les nouvelles opportunités économiques.

L’UMIH a rappelé qu'elle n'était pas opposée au modèle collaboratif mais à ses acteurs non vertueux. A cet égard, ont été rappelés au secrétaire d'Etat les différents parrainages de start-ups de la nouvelle économie initiés par l’UMIH pour des projets "gagnant-gagnant" au profit tant de ses adhérents que des clients. Matthias FEKL a marqué tout l’intérêt de poursuivre cette démarche constructive et offensive.

 

Le secrétaire d'Etat a informé l'UMIH que la grille de classement des hôtels est signée et devrait être publiée dans les prochains jours. L'UMIH et le GNC ont été force de propositions dans les réunions d'élaboration de ce nouveau référentiel et ont été entendus pour l’essentiel de leurs demandes qui visaient à améliorer et à dynamiser l’offre hôtelière et touristique de la marque « France ». L’UMIH salue l’implication et l’arbitrage de Laurent FABIUS dans ce dossier, pour assurer des repères fiables à la clientèle nationale et internationale.

 

Concernant les conséquences économiques suite aux tragiques attentats, Mathias FEKL a noté le fort retrait d’activité de l’hôtellerie par rapport aux années précédentes et pour Paris, la baisse de 15 % à 18 % en décembre 2015 vs 2014 ; baisse beaucoup plus dramatique pour la restauration avec une contraction d’activité atteignant jusqu’à 50%.

 

Matthias FEKL s’est dit attaché à rassurer la clientèle étrangère avec la mise en place de campagnes de communication personnalisées et ciblées pays par pays, selon leurs périodes de réservation, avec un focus particulier pour l’activité des séminaires d’entreprises.

 

Cette rencontre a aussi été l’occasion de présenter le projet FAITOUT, porté par l’UMIH, dont l’objectif est de contribuer à la revitalisation des zones rurales. Mathias FEKL a été très enthousiaste à la présentation de ce concept permettant d'articuler autour d’un café, un hôtel ou un restaurant, une offre multiservices répondant aux besoins spécifiques des habitants d’un territoire.

En conclusion, Roland HEGUY, Jacques BARRÉ et Michel MORIN ont remercié le secrétaire d’Etat pour le travail et les échanges constructifs qui ont permis de porter dans le dispositif législatif, les principales propositions de l’UMIH pour rendre la fiscalité plus équitable entre les différents acteurs du tourisme.