Grève des pilotes Air France : Les entreprises sont impactées, l’image de la France est écornée

24/09/14

Alors que la grève des pilotes d’Air France entre dans son dixième jour, Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH, dénonce l’impact négatif de ce mouvement pour l’activité économique de milliers d’entreprises du secteur du tourisme, en métropole et surtout en outre-mer, mais également pour l’image de la France.

 

Depuis plus de 10 jours, de nombreux hôtels doivent faire face à des annulations à répétition. Le tourisme d’affaires est ralenti. La plupart des réservations de séminaires, de réunions ou voyages d’affaires ont été annulés et n’ont pas été reportés. Pour le tourisme de loisirs, le mois de septembre qui s’annonçait plutôt bon en terme de fréquentation est plombé, avec des zones davantage touchées, notamment le littoral dont l’essentiel de la desserte se fait par avion.

 

« Les professionnels cafetiers, hôteliers, restaurateurs, présents sur l’ensemble du territoire, qui rencontrent déjà des difficultés économiques importantes, ne sont pas en mesure de supporter cette grève, et ils ne pourront demander des comptes à personne. .», déclare Roland HEGUY.

 

En outre-mer, la situation est très préoccupante : ce sont des vols entiers et des séjours complets d’une semaine qui ont été annulés.

 

Enfin, l’UMIH s’indigne de l’image désastreuse de la France véhiculée par la grève des pilotes Air France qui risque d’annihiler tous les efforts mis en œuvre par les Assises du Tourisme pour promouvoir la destination France. « On ne pourra plus s’étonner que les visiteurs internationaux délaissent un peu plus notre pays quand les seules images montrées sont celles de touristes pris en otage par des pilotes de ligne. », conclut Roland HEGUY.