Elections à l'HOTREC : La France retrouve sa place en Europe !

20/10/16

Lors de la 73ème Assemblée générale de l’HOTREC qui s’est déroulée ce jour, jeudi 20 octobre 2016, à Malte, se sont tenues les élections visant à renouveler les membres du Comité exécutif (ExCom), de la Commission du dialogue social (SSD) et du Comité financier.

A cette occasion, les associations françaises de l’hôtellerie-restauration ont présenté et soutenu les trois candidats suivants :

- Samuel LACOMBE (GNC / UMIH) au poste de membre de l’ExCom,

- Jean-Marc BANQUET D’ORX (UMIH) au poste de président du SSD,

- Didier CHENET (GNI), au poste de membre du Comité financier.

 

L’accord entre les trois associations françaises de l’hôtellerie-restauration a été couronné de succès par l’élection de leurs trois représentants. Ainsi, la France retrouve sa voix et son leadership au sein de l’HOTREC afin de faire bénéficier de son expertise pour l’avancée de dossiers clés et d’envergure européenne et internationale tels que les OTA’s, la sécurité, les visas, la règlementation de l’économie collaborative…

 

Au-delà de leurs frontières, nos trois organisations continuent de défendre au sein de l’HOTREC notre secteur constitué d’indépendants et de chaînes, pourvoyeur d’emplois et de richesses à l’échelle nationale comme européenne. L’Europe méritait bien l’union, pour une meilleure prise en compte de nos intérêts dans l’élaboration des politiques et législations européennes.

 

Didier Chenet, président du GNI et Roland Héguy, président confédéral de l’UMIH, se félicitent des résultats de ces élections et déclarent : « Cette unité est une vraie victoire pour la profession au profit de tous les hôteliers, restaurateurs, cafetiers et professionnels du monde de la nuit et de leurs salariés ».

 

L’HOTREC :

Fédération européenne de l’hôtellerie-restauration, regroupe 43 associations dans 30 pays. Son objectif est de peser dans les débats, le secteur étant source de richesses et d'emplois pour tous les pays d'Europe. Ce secteur mérite d'autant plus d'attention que le tourisme en Europe représente 1,7 million d'entreprises, près de 10 millions d'employés pour un volume d'affaires de 250 milliards d'euros.