Antibes Juan les Pins : l'application du décret-plage reportée, dans l’attente des discussions avec le Gouvernement

21/11/14

Suite aux actions ménées par UMIH Antibes Juan-les-Pins pour dénoncer les conséquences économiques et sociales de l’application du décret-plage de 2006 pour la commune de Juan-les-Pins (action devant le Tribunal administratif de Nice), la préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé reporter d’au moins un an l’application du décret-plage de 2006. L’UMIH Antibes Juan-les-Pins se réjouit de ce retour au bon sens et a ainsi retiré son action en justice.


« Il n'y a pas d'urgence à appliquer le décret-plage à Antibes, ou ailleurs, alors que les discussions avec le Gouvernement vont commencer et que le développement du tourisme et la création d'emplois ont été définis comme des axes prioritaires. », déclare Henri MATHEY, Président UMIH Antibes Juan les Pins.

 

Le groupe de travail sur la réforme du décret plage, réclamé par l’UMIH, et annoncé par le Gouvernement, par les ministres successifs Frédéric CUVILLIER et Alain VIDALIES, doit maintenant être constitué et se réunir sans délais avec un seul objectif : amender le décret-plage en tenant compte des spécificités territoriales.

 

« Ségolène ROYAL doit réunir le groupe de travail dans les meilleurs délais car il y a urgence à agir, au vue des situations conflictuelles entre les élus, les services de l’Etat et les acteurs économiques sur les différents bassins : Cannes, la Côte orientale Corse, La Baule, Pornichet, Guethary, Nice, et bien d’autres communes littorales. L'Umih reste mobilisée tant au national qu’auprès de nos professionnels afin de trouver l'issue la plus favorable sur ce sujet. », conclut Thierry GREGOIRE, Président de la branche des Saisonniers de l’UMIH.