Agression d’un groupe de touristes devant leur hôtel : la sécurité des touristes en France reste la priorité

06/11/17

L’UMIH (Union des Métiers et des industries de l’Hôtellerie) et le GNC (Groupement National des Chaînes) sont particulièrement choqués par la nouvelle agression dont a été victime un groupe de touristes devant un hôtel de la région parisienne, et rappellent l’impact de ces événements pour l’image de Paris et de la France.

Ce nouvel incident intervient à un moment où tant les pouvoirs publics que la profession mettent en œuvre un ensemble de mesures afin d’éviter ces événements : mise en place du plan « Tourisme et Sécurité » et sa déclinaison dans les départements, sécurisation des principaux lieux fréquentés par les visiteurs étrangers, renforcement de la coordination entre les institutionnels privés et publics et avec les forces de sécurité, formation du personnel, informations du touriste via le passeport touristique, amélioration de l’accueil des touristes victimes d’infractions, procédures autocaristes - tour-opérateurs…

De nouveaux efforts dans ce domaine doivent être poursuivis pour éviter ces événements tragiques pour les touristes concernés et aux conséquences importantes pour l’image de Paris et de la destination France aux yeux des pays émetteurs. A ce titre l’UMIH et le GNC appellent de leurs vœux :

u La signature de « Convention de Site » dans les départements franciliens afin de renforcer les liens entre les hôteliers et les pouvoirs publics et établir une stratégie de sécurisation des touristes étrangers en amont de leur arrivée.

u La possibilité pour les agents de sécurité d’intervenir aux abords des établissements CHRD. Aujourd’hui, ces derniers ne peuvent exercer leurs fonctions qu’à l’intérieur des bâtiments ou dans la limite des lieux dont ils ont la garde et ne peuvent intervenir sans une autorisation du préfet à titre exceptionnel.

 « Chaque année, Paris accueille plus de 20 millions de visiteurs, ce qui en fait la première destination touristique mondiale. Le sujet de la sécurité est un préalable majeur pour atteindre les objectifs fixés par le Gouvernement pour le Tourisme : accueillir 100 millions de touristes en 2020. Toute la profession est mobilisée pour la sécurité des touristes et que rien vienne contrarier les efforts engagés », déclarent Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH, et Jacques BARRE, Président du GNC.