Accessibilité : prise en compte des spécificités de notre secteur

26/09/13

L’UMIH, première organisation professionnelle du secteur des CHRD (Cafés – Hôtels – Restaurants – Discothèques), prend acte des conclusions du Comité Interministériel du Handicap, présidé par le Premier ministre Jean-Marc AYRAULT, annonçant notamment la mise en place d’une concertation avec tous les acteurs qui s’appuiera sur les préconisations du rapport CAMPION.

 

L’UMIH, par la force de sa représentativité territoriale, siège dans les commissions départementales accessibilité et alerte depuis longtemps les pouvoirs publics sur le fait que nombres d’exploitants CHRD existants ne seront pas en mesure de répondre totalement au 1er janvier 2015 aux impositions règlementaires de l’accessibilité soit pour des raisons architecturales et structurelles, soit pour des raisons économiques. Le dispositif tel que prévu actuellement par la loi entraîne des situations d’incertitudes préjudiciables à la viabilité économique de nos hôtels, cafés, restaurants, établissements de nuit existants.

 

Pour Roland HEGUY, « il ne s’agit pas de renoncer à l’accessibilité pour tous, mais de mieux prendre en compte les difficultés rencontrées par notre secteur dans la mise en application de la loi. C’est le message que nous continuerons de porter lors des travaux de la concertation à laquelle l’UMIH participera aux côtés de l’ensemble des acteurs. Il s’agit d’aller vite dans l’intérêt de tous. »