Rythmes scolaires : Tourisme d’avril – Emplois en péril

07/11/13
Congrès domaine skiable de france

A l’occasion du Congrès annuel de Domaines Skiables de France, réunis les 6 et 7 novembre, les professionnels du tourisme ont manifesté leur profond ressentiment devant les propositions de calendrier scolaire pour les années allant de 2014 à 2017.

 

Les professionnels du tourisme rappellent qu’ils ont jusqu’à présent toujours été ouverts au dialogue et attentifs à proposer des solutions qui intègrent au mieux l’équilibre des enfants et leur rythme chronobiologique (y compris dans l’adaptation aux saisons).

 

Ils rappellent aussi que le calendrier scolaire a une forte influence sur la vie sociale et économique de la France, en particulier sur l’industrie touristique qui représente 7% du PIB national, 78,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 900 000 emplois.

 

Or, en raison des décalages successifs des congés de février et de printemps, la fréquentation des stations de montagne durant les vacances de printemps a chuté de 70% en 3 ans impactant toutes les stations grandes, petites et moyennes.

 

Téléchargez la motion des professionnels du tourisme