Roland HEGUY en déplacement à La Réunion

10/04/14

En déplacement sur l’île de la Réunion pour participer à l’Assemblée générale d’UMIH La Réunion et au comité exécutif d’UMIH Formation, Roland HEGUY a rencontré, avec Philippe DOKI-THONON, les élus locaux et les pouvoirs publics :

  • Ibrahim PATEL, Président de la CCI Réunion
  • Jean-Jacques TOMASINI, secrétaire général des affaires régionales à la Préfecture de le Réunion
  •  Patrick SERVEAUX, 1er vice-président de l’Association Ile de la Réunion Tourisme
  • Gilbert ANNETTE, maire de Saint-Denis
  • Bernard PICARDO, président de la Chambre des Métiers de la Réunion
  • Didier ROBERT, Président du conseil régional de la Réunion

Ces rencontres ont été l’occasion pour le président confédéral de l’UMIH de rappeler le poids du secteur CHR et son rôle, trop souvent méconnu, en termes de dynamisme économique, d’emploi et d’aménagement du territoire. « La manne touristique est estimée sur les 10 ans à venir à +10% (…). On estime mériter une meilleure considération de notre métier », rappelle Roland HEGUY.

De nombreux sujets ont été évoqués : la baisse des aides pour l’apprentissage, le développement d’activités illégales, les centrales de réservation en ligne, l’accessibilité. Mais également les problématiques locales ayant des conséquences fortes pour l’activité touristique de l’île : les crises « moustiques » et « requin », les problèmes de desserte de l’île et délivrance de visas qui constituent un frein à l’ouverture de l’île au tourisme étranger.

Enfin, lors de la conférence de presse, jeudi 10 avril, Roland HEGUY et Philippe DOKI-THONON ont annoncé l’expérimentation sur l’île d’un label « artisan-cuisinier », soutenu par la CCI et par la Chambre des Métiers : « Nous sommes en discussion avec la Chambre des Métiers pour la mise en place de ce label à titre expérimental à la Réunion. Notre région doit être pilote au niveau hexagonal. Le but est de donner une autre visibilité à la clientèle, celle de faire la différence entre une cuisine artisanale, faite sur place, et uniquement de la vente. » a expliqué le président régional de l’UMIH.

Philippe DOKI THONON s’est réjoui de la visite de Roland HEGUY et de l’UMIH nationale, « une première depuis de nombreuses années ». « C’est un appui de poids pour défendre auprès des pouvoirs publics nos intérêts. Je suis sûr qu’il saura être notre relais auprès des ministères et des parlementaires pour mettre en avant les spécificités de notre île et pour enfin considérer les outre-mer comme des destinations touristiques à promouvoir auprès des clientèles internationales. »