Retransmission des matchs sur les terrasses

10/06/16
Terrasse

Les propos du secrétaire d'Etat aux Sports, Thierry Braillard, annonçant jeudi 9 juin l’interdiction de retransmettre les matchs de l'Euro sur les terrasses de cafés, ont créé une polémique.

 

L'UMIH a dénoncé une telle annonce qui intervenait moins de 24 heures avant le début de la compétition.

 

"Sans remettre en cause les enjeux de sécurité, cette annonce, à 24 heures de la compétition, est totalement incompréhensible pour nos professionnels qui se préparent depuis des mois pour accueillir l’Euro dans les meilleures conditions. Ils ont investi dans l’achat de matériel, dans la diffusion des matchs,  dans la communication pour faire de cet événement une fête populaire et internationale. Les conséquences économiques seront importantes pour nos professionnels alors que la situation du secteur est très difficile. Faut-il rappeler qu’une telle décision envoie un nouveau signal négatif aux touristes qui s’ajoute aux images de grèves, de blocages, d’inondation, de poubelles dans la rue. 

 

Pour l’UMIH, cette situation donne l’impression d’être face à « deux poids, deux mesures » : les bistrots, brasseries, cafés face aux fameuses « fans zones », qui elles sont maintenues pour des raisons de sécurité … peut-être d’enjeux financiers..."

 

Face au tollé, le Gouvernement a réagi jeudi soir et a indiqué que : "L'interdiction concerne uniquement les retransmissions de matchs sur écran géant, pour des raisons de sécurité, mais absolument pas les cafés. Il revient aux maires des communes concernées, en lien étroit avec les préfets, de prendre toute mesure permettant d'éviter que ces diffusions ne se transforment en regroupements sur la voie publique, afin de garantir les meilleures conditions de sécurité".

 

Ce sont les retransmissions de matchs sur écrans géants dans des lieux publics - en dehors des fans-zones - qui sont interdits, pour des raisons de sécurité.

 

Nous vous confirmons qu'il n’y a aucune interdiction nationale de retransmettre les matchs en terrasses de restaurants, de bars ou de débits de boissons. Il convient par contre de vérifier si d’éventuelles restrictions locales ont été prises, notamment par arrêté municipal.