Courte prolongation de la Prime embauche PME jusqu’au 30 juin 2017

11/01/17
Embauche PME
  • Pourquoi ? Alléger le coût du travail et faciliter les embauches au sein des PME.
  • Pour qui ? Les entreprises et associations de moins de 250 salariés.
  • Quels profils ? Toutes les embauches jusqu’à 1 900 € bruts mensuels, intervenues entre le 18 janvier et le 30 juin 2017, en CDI (y compris transformation d’un CDD en CDI), en CDD et contrats de professionnalisation de six mois ou plus.
  • Quel montant ? 500 € par trimestre, ce qui correspond, avec les autres allègements, à 100 % de cotisations patronales remboursées pour les salaires jusqu’à 1,3 fois le SMIC (soit 4 000 € sur 2 ans).



La prime #EmbauchePME est cumulable avec les autres aides comme la réduction générale bas salaire, le Pacte de responsabilité et de solidarité et le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). En revanche, elle n’est pas cumulable avec le contrat de génération, l’aide à l’embauche d’un premier salarié et les aides à l’apprentissage.

 

La démarche pour obtenir la prime « Embauche PME » est simple et s'effectue dans les six mois suivant la signature du contrat via le formulaire d’aide d’embauche PME, disponible sur le site de l’ASP (Agence de Services et de Paiements).

 

L'UMIH regrette cette "courte prolongation" alors qu'initialement, la prime devait s'étendre jusqu'au 31 décembre 2017.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur travail-emploi.gouv.fr/grands-dossiers/embauchepme.