Pénibilité : des mesures pour simplifier la mise en œuvre

27/05/15
Professionnels de l'hôtellerie-restauration

À la suite de la remise du rapport Huot, Sirugue, de Virville – rapport pour lequel l’UMIH a été auditionné au début du mois de mai – le Premier Ministre a annoncé des mesures visant à simplifier le dispositif de mise en œuvre du compte de prévention de la pénibilité.

 

Lors de son audition, l’UMIH avait dénoncé « l’usine à gaz » en cours de préparation que constituait la mise en œuvre du compte de la pénibilité

 

Ainsi, parmi les annonces du Premier ministre:  "pour évaluer l'exposition de ses salariés, l'employeur pourra se contenter d'appliquer le référentiel de sa branche qui identifiera quels postes, quels métiers ou quelles situations de travail sont exposés aux facteurs de pénibilité. Il n'aura plus pour ces facteurs de mesures individuelles à accomplir", si ce n'est de déclarer en fin d'année à la Caisse de retraite, les salariés exposés. En clair cela signifie que s'il existe un référentiel la fiche individuelle perd son caractère obligatoire.

 

Les fédérations UMIH recevront la circulaire du Service des Affaires sociales et de la Formation professionnelle détaillant l’ensemble des mesures.