Ouverture du 61ème Congrès national de l’UMIH

27/11/13
Bâche 61ème Congrès national de l'UMIH

Le 61ème Congrès national de l’UMIH s'est ouvert hier avec les interventions des personnalités suivantes :

  • Michel CHEVILLON, Président UMIH 06 Cannes
  • David LISNARD, 1er Adjoint à la Mairie de Cannes 
  • Alain GUMIEL, Maire de Vallauris-Golfe Juan, Conseiller général des Alpes-Maritimes
  • Bernard KLEYNHOFF, Président de la CCI Nice Côte-d’Azur 

 

Roland HEGUY, dans son discours d'ouverture, a rappelé : "Les entreprises de notre secteur sont asphyxiées. L'augmentation de la TVA au 1er janvier est le coup de trop. La situation s'est dégradée en 2013, après un empilement de taxes ces dernières années. Il est temps de faire quelque chose".

 

Il a redemandé solennellement au gouvernement d’ajourner la future augmentation prévue le 1er janvier prochain du taux de TVA de 7 à 10%. "Les restaurateurs ont joué le jeu lors de la baisse de la TVA, en termes d'emplois et de diminution des prix. Cela a aussi entraîné d'importantes améliorations sociales. Mais aujourd’hui, les professionnels du terrain sont en grande difficulté, cela touche tous les secteurs mais surtout les PME de moins de 10 salariés".

 

Selon lui, "il n'y a jamais eu autant de défaillances d'entreprises : on est à +7% sur les neuf mois de l'année 2013 par rapport à la même période l'an dernier. Et si on détaille, c'est 8% dans la restauration, 6% pour les débits de boisson", affirme-t-il. Par ailleurs, les matières premières "ont augmenté de 30% en trois ans, les marges sont divisées par deux en 5 ans", constate M. Héguy.

Sur la visite de Madame PINEL jeudi matin, "Nous espérons que Mme Pinel arrive avec des réponses et de l'espoir, pour remotiver les professionnels du secteur", conclut Roland Héguy.

 

Voir aussi l’article de l’Hôtellerie-Restauration