Non à la surtaxation des CDD

21/04/16

Une semaine après l’annonce du Premier ministre de surtaxer les contrats courts, l’UMIH poursuit la mobilisation pour s’opposer à ce projet dangereux pour nos entreprises :

  • Après avoir exprimé publiquement (communiqué de presse du 11 avril 2016) son opposition totale à la surtaxation des CDD, l’UMIH a porté ce message lors du Comité exécutif du Medef du 18 avril auquel participait Roland HEGUY et par la voix de Thierry GREGOIRE auprès de la CGPME.
  • L’UMIH a adressé un courrier mercredi 20 avril 2016 au Premier ministre et à la ministre du Travail leur demandant de prendre en compte la spécificité de notre secteur et d’exonérer les contrats saisonniers et les contrats d’extra de ce dispositif de surcotisation.

 « Notre profession est de par la spécificité qu’elle représente, utilisatrice de CDD ; en effet, le recours au contrat saisonnier permet de répondre à une exigence climatique et géographique propre à notre secteur, le contrat d’extra permettant quant à lui et en raison de la nature de l’activité exercée, de pourvoir à des emplois temporaires et où  un contrat à durée indéterminée s’avère inapproprié. Aussi, le recours aux contrats courts est justifié dans notre secteur car le caractère événementiel et saisonnier de beaucoup de nos entreprises, n’est pas un choix mais une adaptation nécessaire pour faire face au surcroît d’activité lors de manifestations culturelles et événementielles, et lors de la saison.

(…)

Recourir aux contrats courts pour notre secteur n’est pas une solution temporaire à un problème transitoire. Il résulte d’une nécessité évidente. C’est la raison pour laquelle, il serait injuste de tenir les entreprises pour responsables de cet état de fait et donc de les sanctionner financièrement. Tout comme il est faux d’espérer, en les renchérissant, une transformation de ces contrats courts en contrats à durée indéterminée. »

 

  • L’UMIH poursuit son action auprès des députés et des sénateurs avant l’examen du projet de loi EL-KHOMRI par le Parlement.