L’UMIH partenaire du MICS : interview de Laurent LUTSE

14/10/13
Laurent LUTSE

L’UMIH sera présente du 6 au 8 novembre 2013 à la 4ème édition du MICS, le salon international des professionnels de la nuit. Laurent LUTSE, président d'UMIH Cafés, Brasseries, Etablissements de Nuit fait le point sur les évolutions du secteur.


Le MICS : Présentez-vous rapidement et présentez-nous l’UMIH ? Quel est votre rôle au sein de l’UMIH ?

Laurent LUTSE : Discothécaire depuis plus de 20 ans à Saint-Brieuc, je suis actif à l’UMIH depuis 1995 pour défendre les intérêts des professionnels cafetiers et discothécaires, d’abord au niveau local, puis au niveau national. En effet, je suis Président de la branche UMIH Cafés Brasseries Etablissements de Nuit depuis 2009. Je viens d’être réélu en octobre pour un nouveau mandat de 3 ans, avec deux nouveaux Vice-Présidents : Pierre CHAMBON en charge des Etablissements de Nuit et Jacques CHOMENTOWSKI en charge des cafetiers.

 

L’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) est l’organisation professionnelle représentative leader du secteur des CHRD (Cafés – Hôtels – Restaurants – Discothèques) avec plus de 80 000 entreprises adhérentes. Issue du regroupement de plusieurs organisations patronales, l’UMIH représente, défend et promeut les professionnels de l’hôtellerie, de la restauration, des bars, des cafés, des brasseries, du monde de la nuit et des professions saisonnières. L’UMIH est présente et active sur tout le territoire avec 300 collaborateurs et plus de 2 000 élus répartis en plus de 100 fédérations départementales.

 

Mais l’UMIH, c’est également l’organisation leader du monde de la nuit avec plus de 4500 établissements adhérents : discothèques, bars de nuit, restaurants de nuit, cabarets.

 

Professionnellement, je viens de prendre en gérance le domaine du Noramndoux dans la Vienne avec un objectif clair : créer sur ce domaine l’Institut du Monde de la Nuit, en partenariat avec l’école des DJs UCPA.

 

Le MICS : Quelles valeurs défend l’UMIH ?

Laurent LUTSE : Equité & loyauté. Responsabilité, solidarité et coopération. Dévouement et disponibilité. Respect des personnes et des idées. Telles sont les valeurs de l’UMIH.

 

L’objectif premier de l’UMIH est de fédérer tous les professionnels cafetiers, restaurateurs, cuisiniers étoilés, hôteliers et les acteurs du monde de la nuit.

 

L’UMIH milite pour une meilleure reconnaissance du secteur de la nuit. Le milieu de la nuit reste stigmatisé, dévalorisé. Nous travaillons quotidiennement à la reconnaissance des métiers et des établissements de la nuit qui reçoivent près de 300 millions de clients par an et assurent la sécurité de notre jeunesse, grâce à leur professionnalisme.

 

Le MICS : Vous travaillez dans le monde de la nuit depuis de nombreuses années, quelles évolutions avez-vous constatées ? Plus de 300 discothèques ferment chaque années en France, pouvez-vous nous expliquer les raisons de ces fermetures ? Que pourrions-nous faire pour enrayer ce phénomène ?

 

Laurent LUTSE : Le secteur est en pleine mutation. On constate un changement total du monde de la nuit et des comportements des Français.

 

La France connaît une baisse drastique de la fréquentation de ses discothèques et autres établissements de nuit. En vingt ans, nous sommes passés de 10 000 discothèques à 2 400 aujourd’hui sur l’ensemble du territoire. Près de 300 établissements qui ne seront pas repris, ferment chaque année. Si la crise économique que nous traversons peut expliquer ce phénomène, les discothèques ont connu une importante remise en cause avec la promulgation de décrets règlementant la consommation de tabac et d’alcool. Les patrons ont eu la volonté de s’adapter mais ils ont été contraints de faire face à de nombreux investissements.

 

Mais, aujourd’hui, face à ces remises en cause, nous observons un changement de mode de la part des jeunes : ils préfèrent faire la fête dans la rue ou chez des amis et s’alcooliser pour un moindre coût mais sans aucun contrôle ni sécurité. Et nous observons également l’ouverture de nouveaux types de clubs qui mutent, s’adaptent et répondent mieux aux nouvelles attentes des clients (afterworks, bars lounge, multiplication des BAM). Les clubs, aujourd’hui, comme les autres établissements de nuit doivent être considérés comme un vrai facteur d’attractivité touristique. Regardons toutes ces destinations à la mode où les jeunes viennent uniquement dans le but de faire la fête dans des clubs branchés.

 

Le MICS : Que pensez-vous de l’augmentation du nombre de BAM face à la réduction du nombre de discothèque ?

 

Laurent LUTSE : Les comportements des jeunes changent. On ne fait plus la fête de la même façon aujourd’hui qu’il y a 20 ou 30 ans. Les BAM répondent à une demande d’une clientèle. Les discothèques également, mais pour continuer d’exister, elles doivent se réinventer. Il ne s’agit pas d’opposer BAM et discothèques. Chacun a sa place dans le monde de la nuit.

 

Le MICS : Cela fait maintenant quelques années que l’UMIH est partenaire du MICS, pouvez-vous nous parler du MICS et de l’intérêt pour les propriétaires de clubs de s’y rendre ?

 

Laurent LUTSE : Le MICS est l’événement incontournable des acteurs majeurs du monde de la nuit. C’est la vitrine mondiale du monde de la nuit. C’est l’occasion pour les professionnels d’être en relation avec d’autres acteurs du monde de la nuit, de comprendre les nouveaux modes de consommation et de comportements, d’anticiper les mutations, etc.

 

En étant partenaire officiel du MICS, l’UMIH maintient et renforce sa position de première organisation professionnelle du secteur des Cafés-Hôtels-Restaurants-Monde de la nuit. C’est le gage de l’engagement de l’UMIH à favoriser la reconnaissance des métiers et des établissements de la nuit.

 

En venant découvrir l’UMIH sur son stand lors du salon, les professionnels du monde de la nuit pourront rencontrer le bureau et les élus d’UMIH Cafés – Brasseries – Etablissements de nuit, la branche professionnelle du monde de la nuit à l’UMIH. Avec mon équipe, nous apportons un soutien sans faille aux établissements nocturnes et nous serons présents sur place pour répondre à toutes les questions et les attentes des professionnels. En adhérant à l’UMIH, les professionnels disposent de conseils au quotidien dans la gestion de leur entreprise, de l’actualité de la profession en général, ils bénéficient d’avantages économiques importants tel que la réduction SACEM, d’offres préférentielles pour les formations dispensées par UMIH Formation, ils sont représentés et défendus localement et au niveau national. Plus une organisation rassemble les professionnels dans leur diversité, plus elle est forte et efficace.

 

Nous attendons de nombreux professionnels sur notre stand.