François ASSELIN, Président de la CGPME, au Conseil d’Administration de l’UMIH

30/06/15
CA UMIH

Après avoir accueilli Pierre Gattaz, président du Medef, lors du CA d’avril, l’UMIH a reçu la visite de François Asselin, président de la CGPME à l’occasion de son CA du 23 juin dernier.

L’occasion d’échanger avec les Présidents départementaux UMIH présents et de faire le point sur les nombreux dossiers en cours, notamment le contexte économique, la représentation syndicale dans les entreprises de moins de11 salariés, la réforme de la représentativité patronale, ou encore l’essor, sans contrôle, ni réglementation de l’économie collaborative.

François ASSELIN a rappelé ses trois idées fondamentales qui permettraient de lever les freins à l’emploi :

  • Parler de manière positive du travail, ne plus concevoir le travail comme une contrainte ;
  • Accepter moins de sécurité pour retrouver plus de liberté ;
  • Encourager la prise de risque plutôt que de la sanctionner.

 

Il a salué, dans son intervention, le travail des chefs d’entreprises « qui prennent des risques au quotidien », ajoutant que « cette prise de risque, il faut l’encourager plutôt que la sanctionner ».

Il a également rappelé l’opposition ferme de la CGPME, comme l’UMIH, à toute représentation syndicale dans les TPE, arguant que « le dialogue social existe dans nos entreprises et qu’il doit être serein, et non contraint ». Le Sénat a d’ailleurs supprimé cette disposition du projet de loi relatif au dialogue social ; mais la procédure parlementaire n’est pas terminé : le texte doit maintenant être examiné en seconde lecture par l’Assemblée nationale.

Enfin, François ASSELIN est revenu sur l’essor de l’économie grise, notamment pour le secteur du tourisme, qui sous couvert d’être collaborative, n’est rien d’autre que de la destruction de richesse et d’emplois : « Les nouvelles technologies ne doivent pas se transformer en problème social, économique et sociétal. » Il a d’ailleurs annoncé la création d’un groupe de travail dédié à ce sujet au sein de la CGPME ; groupe de travail auquel l’UMIH participera.