Fait-maison : Hubert JAN et Jean TERLON à Bercy

10/03/14
Chef de cuisine

Dans le cadre de la rédaction du décret relatif à la future appellation « fait-maison » Hubert JAN et Jean TERLON ont été auditionnés ce matin par le ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme.

 

Ils ont rappelé la nécessité d’identifier, non pas un plat ou deux« fait-maison » sur la carte, mais les cuisiniers-restaurateurs travaillant les produits bruts. Ils ont plaidé pour la reconnaissance du Maître Restaurateur comme le 100% fait maison, et inversement. Si le lien entre l’appellation fait-maison et le titre Maitre Restaurateur n’est pas fait dans le futur décret, l’UMIH craint la cannibalisation du titre par le fait-maison.

 

C’est le message également porté par Jean Terlon, vice-président des restaurateurs de l’UMIH, lors d’une table ronde sur ce thème organisée par le magazine NeoRestauration à Paris le 4 mars. Autour de la table, s’exprimaient : Jean-Luc Madec, restaurateur ; Christophe Chaumon, directeur technique des cuisines du lycée Janson de Sailly, Charlie Lesellier, consultant culinaire ; Nathalie Nauts, directrice marketing Brake France et Alain Fontaine, restaurateur.