Enquête Besoins en Main-d’oeuvre (B.M.O) : l’hôtellerie-restauration, 1er pôle de recrutement national

02/05/17

L’enquête Besoins en Main-d’oeuvre (B.M.O), publiée par Pôle Emploi et le Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie (CREDOC) d’avril 2017, consacre encore l’hôtellerie-restauration comme l’un des premiers pôles de recrutement national, avec 13% des projets. Ce résultat, faisant état de 256 613 projets de recrutement dans notre secteur, illustre le poids structurellement fort des activités de l’hôtellerie-restauration dans le tissu économique français.

 

De manière générale, plus de la moitié des recrutements (57,5%) sont envisagés en contrats durables (CDI ou contrats de six mois ou plus). Cette proportion est en hausse par rapport à 2016 (+1,2 point). La majeure partie des projets annoncés est motivé par une anticipation de surcroît d’activité (49,5%).

 

Cette année encore, figurent parmi les profils les plus demandés les serveurs de café et de restaurant et les employés de l’hôtellerie.

 

Toutefois, les employeurs s’attendent à avoir plus de mal à recruter cette année. Selon eux, 37,5% des projets d’embauche s’accompagneraient de difficultés en 2017, soit 5 points de plus qu’en 2016. Ces anticipations de difficultés restent plus importantes dans les petites structures (jusqu’à 44,6% dans les établissements de 5 à 9 salariés). Selon les employeurs, les difficultés de recrutement sont le plus souvent liées à la pénurie de candidat, à l’inadéquation des profils ou encore aux conditions de travail.

 

 

Plus d’informations sur : http://statistiques.pole-emploi.org/bmo/bmo?fg=IZ&la=0&pp=2017