Démarrage tardif de la saison touristique hivernale : rappel des dispositifs d’accompagnement des entreprises en difficultés

04/01/17

Actions du FAFIH

Quelques semaines après le début de la saison d’hiver, les stations de montagne de la région Auvergne-Rhône-Alpes attendent toujours l’arrivée de la neige. Seul un tiers des domaines skiables est actuellement ouvert en France, ce qui a des répercussions directes sur l'emploi des travailleurs saisonniers. Afin de les aider à passer ce cap difficile, le Fafih s’engage à financer la formation de 1 000 saisonniers. Ces parcours répondent aux besoins exprimés par les différents acteurs locaux du tourisme.

 Publics éligibles 

Les salariés, en CDD ou CDI, des entreprises de moins de 50 salariés adhérentes au Fafih, situées dans les stations de montagne de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 Formations éligibles 

Le parcours de formation de 35 heures maximum doit être engagé durant la saison d’hiver 2017 sur les thématiques permettant d’accroître la qualité des prestations délivrées et la satisfaction des clients :

  • langues appliquées,
  • accueil et relation client,
  • perfectionnement aux techniques métiers (étages, cuisine, service, …).

 Financement

Le Fafih finance les coûts pédagogiques.

Les entreprises de moins de 11 salariés bénéficient également d’un forfait de prise en charge de la rémunération du stagiaire.

 21 heures de formation pour les saisonniers en attente de contrat

Les travailleurs saisonniers qui justifient d’une saison d’une durée minimale de 2 mois réalisée au cours des 5 dernières années dans l’Hôtellerie-Restauration peuvent bénéficier de la Sécurisation des Parcours Professionnels des Saisonniers créée par le Fafih.

Ce dispositif est un crédit de 21 heures de formation par année civile, fractionnables, accessible quel que soit le statut du saisonnier, salarié ou demandeur d’emploi, et quelle que soit la période de l’année.

Actions du Ministère des affaires étrangères

En raison de l’arrivée tardive des chutes de neige, certaines entreprises ont souffert fin décembre d’une moindre affluence de touristes dans les stations de montagne. Le Ministère des affaires étrangères a mis en place un guide d’aide pour les professionnels en difficultés afin de les accompagner dans leur saison touristique hivernale.

Ainsi les entreprises qui rencontrent des difficultés temporaires peuvent notamment recourir à l’activité partielle, afin de maintenir leurs salariés dans l’emploi et d’alléger ponctuellement leurs charges. Les salariés peuvent bénéficier d’actions de formation et d’une indemnité allant jusqu’à 100% de leur salaire net.

Un guichet unique permet de faire les démarches en ligne et ainsi garantir l’indemnisation des heures non travaillées des salariés : https://activitepartielle.emploi.gouv.fr

Les entreprises peuvent également se rapprocher des services fiscaux (DDFIP) et sociaux (URSSAF et RSI) afin de demander des échéanciers de paiement étalés dans le temps selon leurs capacités.

La mobilisation des banques pour assurer une trésorerie suffisante à ces entreprises est également un facteur majeur de soutien à l’activité saisonnière, que les ministres ont tenu à rappeler. Dans ce cadre, Bpifrance, au travers des garanties « renforcement de la trésorerie » et des prêts « restauration » et « hôtellerie », peut être sollicitée par les entreprises.

L’ensemble des informations pratiques et contacts pour activer ces dispositifs est répertorié et décrit dans ce guide à destination des professionnels :

Téléchargez-le ICI