Accueil des mineurs dans nos établissements : l’UMIH obtient gain de cause

20/06/18

L’action de l’UMIH portée par Michel Bedu et ses collaborateurs a permis d'avancer sur le sujet accueil des mineurs.

Dans le cadre du projet de loi pour choisir son avenir professionnel, l’Assemblée nationale a adopté un amendement indiquant que seules les entreprises employant un mineur de plus de 16 ans affecté au service du bar devront obtenir un agrément. Pour tous les autres postes, les mineurs de 15 ans et plus, pourront être accueillis dans nos entreprises sans demande d’agrément, comme cela fût toujours le cas.

L’UMIH s’est mobilisée depuis plusieurs mois sur ce sujet afin d’obtenir une clarification suite à la publication de la note 2018-13 de la Direction Générale du Travail (DGT) qui avait une interprétation beaucoup plus stricte de la réglementation et qui allait imposer une contrainte supplémentaire aux chefs d’entreprise et aux jeunes.

L’UMIH reste particulièrement engagée sur ce texte jusqu’à son adoption définitive par le Parlement d’ici l’été.