Abandon surtaxes ? La prudence reste de mise

07/07/14
Roland HEGUY

Michel SAPIN a annoncé dimanche soir que l’augmentation de la taxe de séjour était « une erreur ». Manuel VALLS, samedi, évoquait une « hausse beaucoup trop importante ». De plus, Luc CARVOUNAS et François MARC, sénateurs, ont déposé des amendements au projet de loi de finances rectificatives visant à supprimer les deux surtaxes votées par l’Assemblée. Ces amendements seront discutés cette semaine par les sénateurs.

 

« Nous saluons les déclarations du Gouvernement et les amendements présentés par les sénateurs. Nos messages, portés et relayés sans relâche depuis près de 3 semaines, ont été entendus, au moins par une partie du Gouvernement et des parlementaires. Néanmoins la prudence reste de mise. Si les sénateurs votaient la suppression de ces deux surtaxes, rien ne préjuge de la discussion à l’Assemblée. Nous ne sommes pas à l’abri d’initiatives isolées de la part de députés. Pour les professionnels, aucun aménagement n’est possible ni envisageable. Nous restons extrêmement vigilants sur ce sujet et nous demandons le retrait définitif de ces deux surtaxes. A l’initiative de l’UMIH, une réunion avec l’ensemble des acteurs du tourisme aura lieu mercredi sur ce sujet. Nous déciderons ensemble des suites à donner. », déclare Roland HEGUY.